Oreil et avion

1. Les oreilles de mickey c’est un p’tit truc à nous pour essayer de réequilibrer la pression au niveau des tympans!
Le principe est simple,je vais essayer d’être claire…
On prend 2 gobelets en plastique(1 pour chaque oreille).
Dans chaque gobelet on met des serviettes en papier brûlantes,
au préalablement essorrées.
C’est un peu dur à expliquer comme ça mais j’espère être claire…
Ceci va donc dégager de la chaleur dans chacune de vos oreilles,et donc atténuer considérablement la douleur.
Je ne peux pas vous en dire plus sur le “fond technique de la chose… “je sais simplement que ça marche!!!J’en faisais à chaque vol!
Il est très important de demander a l’hôtesse de vous faire les oreilles de mickey avant le début de la descente!!!sinon ça ne sert à rien!
Voilà pour la p’tite info!J’espère avoir été assez claire.
Bon vol à tous!

2. Bonjour,
Mon ORL me prescrit des gouttes nasaless RETINOX (vente sur ordonnance), et je dois dire que mon nez est dégagé, depuis je ne voyage jamais sans mes gouttes.

Pour moi j’ai des problèmes avec la TAP?

3. tres douloureux,je sais et personne n’y crois,le remede m’a été donné par un medecin du pays ou je me trouvais ,cette gelule de 400 mg,m’a permis tous les voyages suivants sans problème,en la prenant 1 heure avant l’heure d’atterrissage,c’est un anxiolitique connu mais vendu sous ordonnance.le meprobamate.

J’espère que ce renseignement pourra vous aider,je le souhaite de tout mon coeur,cela fait si mal.

4. La manœuvre de Frenzel

Utilisée initialement par les pilotes de chasse, cette manœuvre consiste, nez pincé, à contracter la base de la langue puis à la refouler vers le haut et l’arrière du voile du palais pour amener l’air du pharynx vers la trompe d’Eustache et faciliter ainsi son ouverture. Cette manœuvre est moins violente qu’un Valsalva, mais elle est aussi plus difficile à réaliser pour certaines personnes, en particulier avec un détendeur en bouche.

lien du http://www.plongee-plaisir.com […] eilles.htm

5. je suis presque “heureuse” de voir que je ne suis pas la seule à être “handicapée de l’avion” à cause de mes oreilles parce très franchement je n’ai jamais croisé en avion d’autres personnes qui , comme moi, auraient envie de se jeter de l’avion pour abréger les souffrances aux tympans..

j’ai tout testé:

– l’homéopathie: peut être assez efficace (granules “Tympan” ou “Trompe d’eustache” à des dosages particuliers), notamment si vous anticipez le vol en prenant le traitement quelques jours avant

– les bouchons en céramiques censés atténuer la pression sur le tympan: même commentaire qu’une précédente blogueuse, c’est parfois efficace et parfois pire me semble-t-il..

– le sérum physiologique ou autres gouttes nasales pour déboucher les voies ORL: peut atténuer la douleur selon l’origine précise de votre problème

– la décompression manuelle (dite “technique du pilote de chasse”;): attention, risque de faire éclater le tympan.. (ça m’est bien sur arrivé) donc pas sans lien avec le risque de perte d’audition me semble-t-il..

– les anti-inflammatoires et corticoïdes: efficacité très variable..n’empêche pas vraiment la douleur, peut-être la limitent – ils..?

– les gobelets avec serviettes chaudes (dites “oreilles de mickey”;): malheureusement inefficaces sur moi.. je crois que cette méthode est inspirée de la technique de la cire chaude??

j’utilise toutes ces méthodes à chaque vol, j’ai été une ou deux fois épargnée par la douleur mais généralement je souffre TERRIBLEMENT..
là je dois prendre en vol long courrier (donc avec un temps d’atterrissage beaucoup plus long) et je n’en dors plus la nuit..
toute autre solution que je n’aurais pas testé est la BIENVENUE!!
MERCI d’avance

j’ai résolu ce problème de mal d’oreille en mettant des gouttes d’aturgyl avant le voyage
le nez est totalement dégagé et du coup aucune douleur!!! pour les oreilles de mickey c’est pas facile, il faut absolument coller les gobelets sur les oreilles
les gouttes sont extrèmement efficaces

Bonjour,
Même problème que les posteurs précédents de ce forum…des douleurs en avion à l’atterrissage à vouloir péter le hublot et sauter par la fenêtre. Je sais d’où ça vient pour moi : malformation de la trompe d’eustache, essentiellement du côté droit. Mon ORL m’a prescrit des séances de rééducation tubaire auprès d’un ortophoniste. Ca aide à apprendre toutes les manoeuvres qui permettent d’assouplir la trompe d’eustache. Ca marche bien quand je pars en montagne ou que l’altitude est faible. Mais en avion, si la pressurisation est mal régulée, j’ai toujours aussi mal. Maintenant, à chaque fois que je monte en avion j’avertis une hôtesse pour qu’elle demande au pilote de faire un effort supplémentaire sur la pressurisation de la cabine. Ca aide un peu. Sinon, mon médecin me prescrit un vasoconstricteur nasal (Déturgylone) ainsi que des anti-inflammatoires non stéroidiens puissants du type Ibuprofène 400mg. Pour moi ça soulage vraiment et en accompagnant le tout de baillements et d’exercices ORL ça se passe beaucoup mieux.
Mon ORL me disait que le problème peut aussi être solutionné par une opération : ouvrir le tympan avec un drain pour qu’il ne subisse plus les pressions. Le problème c’est qu’il ne faut plus mettre d’eau du tout dans les oreilles et ça me paraissait une intervention un peu lourde pour moi qui prend l’avion au pire 1 fois par an.

En tout cas, il paraît que ça dépend aussi du type d’appareil. Dans certains avions la pression de la cabine est + dure à régler (exemple : dans les petits Embraer RJ145). Donc le souci ce n’est pas la durée du vol ni la durée de l’atterrissage mais plutôt le type d’avion.

Au fait, pour moi, les bouchons d’oreilles Quies du type “ear plugs” n’ont rien fait du tout…je continue de croire en l’efficacité des gouttes nasales et des anti-inflammatoires.
Bon courage à tous ceux qui partagent ce calvaire !!!

3 jours avant de partir en voyage, j’ai eu une infection aux oreilles et j’avais une oreille de complètement bouchée.  Mon medecin m’a prescrit des antibio.  Il m’a aussi envoyer voir un O.R.L.

Comme j’avais vraiment peur de prendre l’avion avec les oreilles bouchées, il m’a rassuré:  prendre des décongestionnants genre “Sudafed” ou Advil rhume et sinus, pour décongestionné le nez et les trompes d’eustache.
Aussi, prendre un décongestionnant en spray style “Otrivin” “Dristan”. Lorsque tu en sprayes dans ton nez, tu penches ta tête de gauche à droite, d’avant en arrière pour bien faire pénétrer le liquide jusque dans tes trompes pour bien les dégager.  Tu prends tout ça, une heure avant le décollage de l’avion et 1/2 heure avant l’aterrissage.
Croyez-moi ça fonctionne très bien, je n’ai eu aucune douleur de tout le voyage.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s